jeudi 30 août 2012

Take me somewhere I can breathe...Welcome to Phi Phi

Malheureusement, beaucoup des alentours de Phi Phi n'ont plus du tout les mêmes airs que du temps de "La Plage"...finies les criques désertes ! Enfin pour ce qui est des plus proches et célèbres.

Mais l'île de Phi Phi est toujours plaisante, c'est un bon endroit pour se détendre (enfin ça dépend pour qui), s'amuser et profiter de ce qu'elle a à offrir. On y accède depuis Phuket via des liaisons régulières toute l'année, du moins si la météo le permet en basse saison. Que l'on souhaite se prélasser sur une plage quasi déserte, faire de la marche au milieu de la forêt, partir en excursion snorkeling ou plongée, ou encore explorer les petites îles des environs, les choix ne manquent pas.
Lorsque je disais précédemment que tout le monde ne pouvait pas forcément se détendre sur l'île, c'est car de nombreux logements sont très proches des départs de bateaux intempestifs dont les moteurs grondent 10 fois plus fort qu'une mobylette débridée; mais aussi des plages pleines de bars où l'on fait la fête toute la nuit. 


Lisez donc bien les avis des hôtels avant de réserver quelque chose sur le net en haute saison, car en basse saison, inutile de réserver en avance. On se rend donc mieux compte une fois sur place de quoi je parle : c'est une île, donc forcément la place est limitée, surtout lorsque celle-ci est thaïlandaise, pays ayant la fâcheuse tendance à construire un peu n'importe où et n'importe comment. A l'arrivée, 2 plages principales : celle du côté de l'embarcadère et celle accessible en traversant les rues commerçantes. 

Cette seconde forme une cuvette et c'est malheureusement où sont implantés les bars de plages. L'eau y est sale et c'est où ont lieu les beuveries. Autant dire qu'au matin le sable blanc a disparu. C'est bien dommage, car cette baie est magnifique. Il existe cependant d'autres coins un peu plus isolés autour de l'île qui comptent seulement quelques petits resorts par plage.

Si vous comptez rester proche de l'embarcadère et que vous êtes chanceux, vous pourrez tomber sur quelques petits bungalows tout juste rénovés à un très bon prix (merci au patron du centre de plongé "Barakuda" pour ses très bons conseils).



Mais restez prudent, un singe voleur peut surgir à tout moment ! 6 bananes mangées en 1 minute c'est pas un peu beaucoup ? 


Hormis le fait qu'ils sont gourmands, ils sont également plutôt dangereux, j'ai vu une personne se faire mordre à deux reprises.

Allez, partons faire un petit tour des lieux. Tout d'abord voici l'arrivée au niveau de l'embarcadère principal de l'île situé sur la baie de "Ton Sai"


Voilà à quoi s'attendre au débarquement (d'ou les bruits de moteurs !)


En allant sur la gauche de l'embarcadère, voici le bout de plage faisant face aux bungalows dont je parlais un peu plus haut.



On va maintenant traverser les nombreuses rues du centre où l'on se perd rapidement. T-shirt, maillots de bain, souvenirs en tout genre, vous trouverez tout ce qu'il vous faut. 



Moi perso ce qui m'a le plus attiré, c'est plutôt la nourriture de ce type :


ainsi que la partie dessert :


Et notamment les pancakes thaïlandais banane-Nutella :)


Beaucoup de panneaux rappellent le tragique évènement de 2004


Une fois arrivé sur la baie de "Loh Dalam" il y a certes beaucoup moins de bateaux mais bien que cela semble magnifique, personne ne s'y baigne comme je le disais aussi plus haut, car de plus près, la qualité de l'eau ne fait pas vraiment envie :(


Un matin ou après midi, on peut tenter de rejoindre le point de vue accessible en plus ou moins 1h selon votre motivation mais aussi de la chaleur ambiante. Pour commencer l'ascension, il faut aller tout à l'est du village puis ce sera indiqué. Les moins courageux peuvent aussi emprunter un escalier direct en 15min moyennant quelques baths de droit de passage.

L'ascension n'est pas toujours évidente, surtout avec le niveau d'humidité présent (ne pas oublier d'emporter beaucoup d'eau).


Une fois au sommet, vue imprenable sur les deux baies






Par la suite, plusieurs possibilités sont offertes : revenir par le même chemin, prendre les escaliers dont je parlais plus tôt (la descente est gratuite), ou encore pour les plus courageux, on peut tenter de rejoindre une des plages un peu plus préservées de la côte est. Pour cette fois, on va se rendre à "Rantee Beach" à une bonne demi-heure de marche. Tout comme pour monter au "view point", il y a régulièrement des panneaux qui indiquent la direction, mais ce n'est pas toujours clair. 


L'itinéraire est légèrement plus physique que la première étape


Une fois arrivée, la plage est bien plus déserte que celles à proximité de l'embarcadère. Il n'y a que quelques petits bungalows, mais bon cela n'a pas été le coup de foudre.



En fin de journée, il faut vite redescendre pour profiter du coucher de soleil (ou rester en haut avec les dizaines de personnes qui se préparent à photographier le moment venu)




Une fois la journée terminée, les plages se transforment en spectacles à ciel ouvert : musique, jongleurs, cracheurs de feu...



Après une nuit bien reposante, et un petit déjeuner au bord de l'eau, c'est parti pour une excursion comprenant un arrêt sur l'île aux singes, 





deux sessions snorkeling, 



et une pause sur "Maya Bay", la plage de l'île "Phi Phi Ley" du film "La Plage".





Là aussi, on préfère éviter un nouveau drame...



Et revoilà déjà le moment de rejoindre le continent.





  Pour résumer :
- Les excursions sont moins chères que depuis Phuket car les sites sont plus proches donc moins de carburant est nécessaire
pour s'y rendre.
  
  S'y rendre :
- Prendre le ferry depuis le terminal au sud-est de Phuket.

  Tarifs :
- Bungalow PP nice beach resort : 1500 baths la nuit en hors saison.
- Après midi snorkeling : beaucoup d'agences proposent l'après midi à 350 baths par personne.

  Horaires :
- Tout est ici : Planning Ferry depuis Phuket

  Liens internet :






------------------------------------

Avez-vous lu l'article précédent ?

Pour un rapide aperçu vidéo de Singapour, c'est ici :

------------------------------------



3 commentaires: